Restauration du patrimoine & œuvre d’art

La restauration est une démarche critique, aussi allons nous envisager l’ensemble des questions à se poser avant d’aborder la restauration proprement dite.

Pourquoi restaurer ?

Il semble que le but ultime de la conservation-restauration soit de conserver toutes les traces d’histoire visibles. Il s’agit avant tout d’aider un objet abîmé, qu’il soit sculpture, papier, peinture, tapisserie ou monument, à retrouver un aspect cohérent, harmonieux, propre et lisible.

Quand ?

La restauration d’un monument, d’une œuvre, intervient lorsqu’il y a danger de disparition ou lorsque son état de dégradation est tel que sa lisibilité devient difficile voire impossible.

Cet état peut être causé par l’humidité, la lumière, les mouvements de l’architecture, la pollution, le vandalisme, les repeints, les attaques d’insectes ou de micro-organismes.

Comment ?

Restaurer un objet, c’est d’abord tout mettre en œuvre pour qu’il puisse être conservé de manière lisible pour les générations futures. C’est pourquoi conserver et restaurer sont intimement liés. Restaurer c’est avant tout soigner, réparer, consolider, puis rendre à une œuvre ou à un monument sa cohérence, sa lisibilité.

Image1.png
Image2.png


Si la restauration est un acte purement technique, elle reste avant tout un acte critique et scientifique par rapport à une œuvre d’art. La démarche intellectuelle doit précéder toutes les interventions du restaurateur.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et recueillir des statistiques sur les utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez cet usage de cookies